L'Etiopathe et les accidents articulaires


Notre corps humain, est composé d'un squelette osseux, mais aussi d'articulations qui permettent le mouvement de cette structure rigide. Elles nous permettent de marcher, courir, sauter...

Lors de ces mouvements des mécanismes complexes autour des articulations sont mis en jeux.

Lors d'atteinte des ces structures, des douleurs se font ressentir, en raison de l'impotence fonctionnelle localisée.

Il existe plusieurs atteintes articulaires:

La foulure qui est caractérisée par une élongation ligamentaire sans déplacement articulaire (définition Etiopathique).

L'entorse est caractérisée par un blocage articulaire avec étirement ligamentaire (définition Etiopathique).

La luxation, plus grave, consiste à un déboîtement des structures osseuses avec atteintes ligamentaires. Les muscles périphériques sont contractés par la douleur.

Elle peut être le siège d'épanchement de sang ou de liquide intra-articulaire (synovie).

Les cartilages interosseux peuvent être atteints aussi, en provoquant arthrose et arthrite, affections douloureuses conduisant à une quasi disparition du cartilage. Les articulations (notamment celles de la hanche) sont alors bloquées.

L'approche médicale:

Dans le cas de l'entorse elle recommande une immobilisation avec bandage, attelle et prescrit des antalgiques et anti-inflammatoires.

Dans le cas de la luxation on procède le plus souvent à une opération sous anesthésie générale afin de détendre les muscles et remettre l'articulation en place. Si l'atteinte ligamentaire n'est pas trop grave il n'y a pas besoin d'intervenir dessus. La convalescence se fera sous immobilisation par une attelle ou un plâtre.

Dans le cas des épanchements il sera réalisé une ponction suivie d'une rééducation.

Dans le cas des atteintes cartilagineuses il est recommandé, suivant le stade d'atteinte, la mise en place de prothèse pour rétablir la mobilité fonctionnelle.

L'approche Etiopathique:

Les luxations peuvent être du ressort de la chirurgie. Mais les atteintes articulaires type entorse et foulure relève d'un traitement Etiopathique, surtout lorsque les ligaments ont conservé leur intégrité.

Il suffit de pratiquer une réduction mécanique de l'atteinte articulaire pour obtenir le plus souvent un résultat souvent immédiat. Seule la rupture ligamentaire entraînera un immobilisation.

Pour éviter l'oedème et l'hématome, mettre de la glace rapidement sur l'articulation concernée.

Source: Pierluigi Locchi, Comment soigne l'Etiopathie - Le traitement de A à Z, Edition Avenir des sciences.

</